VISITE COMMENTÉE,

Hôtel de ville de Bolton-Est,

à Bolton Centre


Grande fête communautaire pour célébrer le 150e anniversaire de la construction de l'Hôtel de Ville de Bolton-Est


Au coeur des Cantons-de-l'Est se trouve un bijou architectural méconnu: l'hôtel de ville de Bolton-Est. En fait, ce fut la mairie qui desservait le grand Canton de Bolton.

Cette année, on fête le 150e anniversaire de la construction de l'édifice. À cette occasion, une visite guidée sera faite de l'édifice: extérieur et intérieur. On relatera l'histoire mouvementée de sa construction, la compétition avec les hameaux environnants. On verra également la grande inventivité des pionniers qui conçoivent un édifice multifonctionnel et écologique exceptionnel.

On présentera également les détails architecturaux de cet édifice, et on découvrira comment il se fait que le bâtiment, entièrement en bois, ait survécu intégralement pendant un siècle et demi. Peu le savent, mais la mairie du Canton de Bolton est l'un des plus beaux édifices publics en milieu rural du 19e siècle, et cela, pour l'ensemble du Canada.

La mairie de Bolton-Est est un Immeuble patrimonial reconnu par le Québec, et désigné Lieu historique national par le Canada.

* Dimanche 20 août, 14h
858, Route Missisquoi, Bolton Centre (Bolton-Est), J0E 1G0 (sur la route 245)

* Avec Serge Wagner, Patrimoine Bolton Heritage



George Harold Baker


(1877-1916)







Le Journal de

Myra Place


image
image
image
image
image
image
image
image

Organisé par

Comité culturel - Austin



1916-2016




Bolton-Est se souvient

en compagnie des

familles

de nos vétérans






Vendredi, 11 novembre, 10 h


Centre Saint-Patrick, Bolton-Est (854 Missisquoi /route 245)

Joignez-vous à nous en compagnie des familles des vétérans, de dignitaires, de parents et amis, pour témoigner notre reconnaissance envers ces hommes et ces femmes qui ont affronté la guerre pour que nous puissions vivre en paix.

10 h           Cérémonie et cénotaphe
Centre Saint-Patrick, 854 Missisquoi (route 245), Bolton-Est

11 h 30 Ouverture officielle de l’exposition :
GEORGE HAROLD BAKER ET LES VOLONTAIRES D’EAST BOLTON
et
Lancement du livre : Un hÉros authentique, mais mÉconnu, George Harold «Harry» Baker, 1877-1916 Hôtel de ville de Bolton-Est, 858, Missisquoi (route 245), Bolton-Est


Ce livret de 32 pages, illustré en couleur, et publié en français et en anglais, a été recherché et écrit par Serge Wagner, et publié par Patrimoine Bolton Heritage, avec l'appui du gouvernement du Canada, départements du Patrimoine canadien et des Anciens combatants, et de la Municipalité de Bolton-Est.

L’exposition présente rend hommage au Lcol Colonel George Harold Baker et aux volontaires de Bolton dans la 1ère Guerre Mondiale par le biais de 10 panneaux historiques illustrés, ainsi que des souvenirs des deux guerres mondials prêtés par des citoyens. Elle sera ouverte du 11 au 16 novembre, de 10 h à 16, dans la salle du conseil de l’Hôtel de ville. Le livret sera offert gratuitement aux 150 premiers visiteurs de cette exposition.

Harry Baker est né à Sweetsburg (maintenant Cowansville); a passé ses étés à Bolton-Est, et a été élu député de Brome en 1911. Au début de la Première Guerre mondiale, il recrute un régiment qu’il a mené sur le front, où il a été tué en juin 1916.

Le Colonel Baker fut le seul parlementaire canadien mort au combat. Il fut d’abord honoré à ce titre au Parlement du Canada qui érigea une statue en son honneur. Bientôt, toutefois, les autorités canadiennes et militaires oublièrent George Harold Baker. En 1923, dans son propre comté de Brome, on le méprisa de façon posthume en n’inscrivant même pas son nom dans la liste des soldats du comté morts au combat.

Pendant 50 ans, ce furent ses anciens soldats qui préservèrent sa mémoire, entre autres, en se rendant devant sa statue, au Parlement du Canada. Le dernier pèlerinage des Vétérans âgés eut lieu en juin 1966, dans l’indifférence générale du Parlement.

Depuis quelques années, la mémoire du colonel Baker a commencé à être remémorée

dans les Cantons-de-l’Est. En publiant ce livret – la première publication à revoir de façon approfondie la vie d’Harry Baker en 100 ans –, Patrimoine Bolton Heritage vise à faire connaître la vie d’un individu remarquable, et à réhabiliter sa mémoire.

Ne manquez pas cette occasion de découvrir un homme exceptionnel qui a vécu dans notre région!

Au plaisir de vous voir !




Avec l'appui de           and       


Organisé par

Patrimoine Bolton Heritage
Information: (450) 292-4822
Présenté dans le cadre de notre série de concerts pour le bénéfice de Patrimoine Bolton Heritage (PBH) et l’Église Holy Trinity.
PBH est un organisme sans but lucratif voué à la préservation et à la diffusion du patrimoine historique bâti et naturel de Bolton-Est.



Conférence publique


(George Harold Baker )

ENTRÉE GRATUITE (contributions volontaires)
Apportez un coussin!






avec l'appui de

      

Dans le cadre de la Fête du Canton de Bolton

George Harold

Baker

un héros ignoré,

une carrière politique
et militaire méconnue,

et un cover-up indigne

Causerie publique

avec Serge Wagner

Dimanche 14 août , 13 h 30

Église Holy Trinity
South Bolton (près de la fusée)

(903 Bolton Pass / Route 243 Sud)

Conférence en français, échanges bilingues



Résident de Bolton-Est, George Harold Baker, avocat et député de Brome, leva un régiment dans les Cantons-de-l’Est, et fut tué sur le front en 1916. Il demeure pourtant méconnu, et cela s’explique largement par les gestes de dissimulation qui eurent lieu à Ottawa et dans le comté. Tout en présentant les faits, notre causerie cherchera à réhabiliter ce héros authentique.

Organisé par

Patrimoine Bolton Heritage
Information: (450) 292-4822
Présenté dans le cadre de notre série de concerts pour le bénéfice de Patrimoine Bolton Heritage (PBH) et l’Église Holy Trinity.
PBH est un organisme sans but lucratif voué à la préservation et à la diffusion du patrimoine historique bâti et naturel de Bolton-Est.



Conférence publique



Photo courtesy of Brome County Historical Society

La vie et les lettres

de la soeur de G. H. Baker

Harriet Baker est connue comme étant la sœur de George Harold Baker, héros de guerre et député du comté de Brome. Mais elle fut aussi une femme très articulée et cosmopolite. Cette causerie mettra l’accent sur la vie et les lettres d’Harriet Baker et sur ses expériences outre-mer fascinantes entre les deux guerres mondiales.




Conférence publique

avec Jim Manson

Dimanche 10 juillet 13h30

Holy Trinity Church
South Bolton (près de la fusée)

(903 Bolton Pass / Route 243 Sud)

ENTRÉE GRATUITE (contributions volontaires)
Apportez un coussin!


avec l'appui de

    

Organisé par

Patrimoine Bolton Heritage
Information: (450) 292-4822
Présenté dans le cadre de notre série de concerts pour le bénéfice de Patrimoine Bolton Heritage (PBH) et l’Église Holy Trinity.
PBH est un organisme sans but lucratif voué à la préservation et à la diffusion du patrimoine historique bâti et naturel de Bolton-Est.




IL Y A 100 ANS :


NOËL À BOLTON-EST


ET EN EUROPE


Portrait du colonel Baker à sa résidence de Glenmere, sur la montée Baker Pond, Bolton-Est







Patrimoine Bolton Heritage

par Serge Wagner

Bolton-Est s’engage d’abord dans la Première Guerre mondiale par l’initiative du jeune député de Brome, George Harold Baker. Avec sa sœur Effie, celui-ci réside régulièrement à Glenmere, Bolton Centre, résidence d’été des Baker. À la fin de 1914, le député Baker commence à recruter des bénévoles des Cantons-de-l’Est afin de constituer un régiment de fusiliers à cheval, le 5th Canadian Mounted Rifles. George Harold Baker, en est nommé le lieutenant-colonel; et dès juillet 1915, il conduit un premier contingent en Europe accompagné de son cheval, Morning Glory.


À Bolton-Est

La période de Noël 1915 constitue un tournant dans l’effort de guerre de la population alors majoritairement anglophone de Bolton-Est. Des militaires et ministres protestants organisent deux rencontres de recrutement – patriotic meetings – dans le Town Hall de Bolton Centre. On rappelle fièrement que le colonel Baker fut le premier volontaire de la municipalité. Par contre, des femmes prennent la direction de la mobilisation. Ainsi, des pansements et colis alimentaires sont rassemblés pour la Croix rouge canadienne. De plus, dans plusieurs activités sociales d’avant Noël, on recueille de l’argent – comme lors d’une soirée de la Loge maçonnique.

Les gens de Bolton-Est célèbrent néanmoins joyeusement Noël. Ainsi, on organise à nouveau l’activité traditionnelle du Christmas Tree, avec l’érection d’un sapin, de la musique et la distribution de cadeaux.















Carte de Noël 1918, 5th Canadian Mounted Rifles. Au décès du colonel Baker, William Rhoades, alors capitaine, prend la direction du régiment

Sur le front, en Europe

Sur le front, 1915 est une année difficile pour le colonel Baker et ses volontaires des Townships. Le bataillon Mounted Rifles est transformé en unité d’infanterie – et le colonel perd donc son cheval. En novembre, ces soldats font l’expérience directe des tranchées en Belgique; 16 jours plus tard, ils sont déplacés dans le nord de la France. Le colonel note que les célébrations de Noël 1915 se déroulent dans la bonne humeur (high spirits). Il ajoute que la plupart de ses hommes peuvent prendre le repas de Noël… assis (a sit-down dinner)!

Les joies de Noël se dissipent rapidement. En mars, le régiment retourne en Belgique, dans les tranchées d’Ypres, à quelques mètres de l’ennemi. Heureusement, quelques moments de joie entrecoupent un printemps difficile. Ainsi, le colonel Baker revoit son cheval qu’il espère ravoir. De plus, des colis arrivent du Canada – comme celui des 300 paires de bas envoyés par les sœurs du colonel; les hommes les apprécient tellement qu’ils les lavent eux-mêmes par peur de les perdre! Pareils moments sont toutefois rares, car la bataille d’Ypres est infernale avec des attaques au gaz et des bombardements presque incessants. Aussi le colonel Baker aspire-t-il à son prochain congé ajoutant qu’il se sent « comme l’enfant qui rêve au prochain Noël, le 26 décembre! » (as a boy does to Christmas on December 26th!).

Noël 1915 est vite oublié. Le 2 juin, l’armée allemande lance une attaque massive, le colonel Baker est l’une des premières victimes. Partout au Canada, on le pleure. Bolton-Est continuera à soutenir l’effort de guerre, et d’autres volontaires s’enrôleront – une vingtaine, au total. Et, à la fin de la Guerre, des amis des Cantons rapatrieront au Canada le cheval du colonel qui sera enterré à Glenmere, à son décès en 1936.



Activités à venir 2015



Film, concert et conférence
Les dimanches à 15h

Église Holy Trinity,
903, route Bolton Pass (Route 243 Sud), Bolton Sud

Dimanche 16 août

Dimanche 23 août

Dimanche 13 septembre

Film
Nicholas Austin Fondateur du Canton de Bolton (1793)
Documentaire présenté par
Martin Duckworth

Film en anglais, échanges bilingues

En concert
Full Circle
Musique folk et spirituelle
avec
Trisha Pope
et Jeffrey May

Conférence publique
L’établissement de l’église anglicane dans le Canton
de Bolton

avec Serge Wagner

Conférence en français, échanges bilingues




Conférence publique


(“THE THIN END OF THE WEDGE. Daring attempt to break into a church”)
Pendant le 19e siècle, plusieurs protestants associent le ritualisme de l'Église anglicane à l'Église de Rome.

ENTRÉE GRATUITE (contributions volontaires)
Apportez un coussin!

Guerre des religions

à Potton et Bolton

1797-1877

Conférence publique

avec Serge Wagner

Dimanche 13 septembre, 15h

Église Holy Trinity
South Bolton (près de la fusée)

(903 Bolton Pass / Route 243 Sud)


Conférence en français, échanges bilingues

Au tout début des Cantons-de-l’Est, le Gouvernement anglais veut imposer aux colons états-uniens la Church of England, avec ses valeurs de soumission à l’autorité britannique. Toutefois les colons américains (surtout méthodistes et baptistes) et leurs pasteurs vont s’opposer aux missions anglicanes. On examinera les étapes du conflit au sein des dénominations protestantes.

Organisé par

Patrimoine Bolton Heritage
Information: (450) 292-4822
Présenté dans le cadre de notre série de concerts pour le bénéfice de Patrimoine Bolton Heritage (PBH) et l’Église Holy Trinity.
PBH est un organisme sans but lucratif voué à la préservation et à la diffusion du patrimoine historique bâti et naturel de Bolton-Est.



Nicholas Austin


ENTRÉE GRATUITE (contributions volontaires)
Apportez un coussin!

Film-bénéfice

Dimanche 16 août, 15h

Église Holy Trinity
South Bolton (près de la fusée)

(903 Bolton Pass / Route 243 Sud)

Nicholas Austin Fondateur du Canton de Bolton (1793)
Documentaire présenté par Martin Duckworth

Film en anglais, échanges bilingues




Organisé par

Patrimoine Bolton Heritage
Information: (450) 292-4822
Présenté dans le cadre de notre série de concerts pour le bénéfice de Patrimoine Bolton Heritage (PBH) et l’Église Holy Trinity.
PBH est un organisme sans but lucratif voué à la préservation et à la diffusion du patrimoine historique bâti et naturel de Bolton-Est.



Full Circle


ENTRÉE GRATUITE (contributions volontaires)
Apportez un coussin!

Concert-bénéfice

Dimanche 23 août, 15 h

Église Holy Trinity
South Bolton (près de la fusée)

(903 Bolton Pass / Route 243 Sud)

Jeffrey May et Trisha Pope forment le duo éclectique “Full Circle". Les sonorités luxuriantes et rythmiques de la guitare de Jeffrey se marient à la voix calme et expressive de Trisha pour présenter une grande gamme de chansons « folk », incluant des chansons de Gordon Lightfoot et Leonard Cohen, des « spirituals » afro-américains et des ballades celtiques.

« Full Circle » offre un son unique, tendre, chaleureux, émouvant et toujours prêt à explorer de nouvelles possibilités!

Organisé par

Patrimoine Bolton Heritage
Information: (450) 292-4822
Présenté dans le cadre de notre série de concerts pour le bénéfice de Patrimoine Bolton Heritage (PBH) et l’Église Holy Trinity.
PBH est un organisme sans but lucratif voué à la préservation et à la diffusion du patrimoine historique bâti et naturel de Bolton-Est.



Bevan Skerratt


ENTRÉE GRATUITE (contributions volontaires)
Apportez un coussin!

Concert-bénéfice

Dimanche 26 juillet, 15 h
Église Holy Trinity
South Bolton (près de la fusée)

(903 Bolton Pass / Route 243 Sud)

Ne manquez pas l’occasion d’entendre Bevan Skerratt, un chanteur-compositeur de talent, avec une voix ample et un style qui rappelle Gordon Lightfoot et Johnny Cash, dans le cadre intime de la petite église historique de Holy Trinity!

Originaire de la Saskatchewan, de descendance crie et celtique, Bevan Skerratt est un compositeur-interprète de talent avec une voix ample, un registre vocal étendu et un style qui rappelle Gordon Lightfoot et Johnny Cash. Bevan est aussi un poète et conteur. Actif dans le domaine de la guérison holistique pendant plus de 30 ans, Bevan agit aussi comme conseiller spirituel pour les Amérindiens de sexe masculin dans l'Établissement de Cowansville, et il est le Directeur fondateur du Programme de résidence en médecine autochtone en milieu urbain. À la fois psychothérapeute, cérémonialiste traditionnel des Premières Nations et enseignant, Bevan a récemment reçu la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II pour sa contribution à l’accroissement de la compréhension de la spiritualité et de la culture des Premières Nations.

Bevan, qui fêtera son 70e anniversaire cette année, a été actif musicalement dans les Cantons-de-l'Est au temps de l’Hôtel Woodacres. Il lui fait plaisir de revenir sur ces lieux passés pour nous faire entendre sa voix… encore une fois !!

Organisé par

Patrimoine Bolton Heritage
Information: (450) 292-4822
Présenté dans le cadre de notre série de concerts pour le bénéfice de Patrimoine Bolton Heritage (PBH) et l’Église Holy Trinity.
PBH est un organisme sans but lucratif voué à la préservation et à la diffusion du patrimoine historique bâti et naturel de Bolton-Est.



Bolton Heritage                                

                                                      

Hôtel de Ville de la municipalité de Bolton-Est


858, route Missisquoi


Situé près d'un carrefour routier, sur la rive ouest de la rivière Missisquoi, l'Hôtel de Ville de Bolton-Est est un
édifice remarquable.

Construit en 1867-1868, le bâtiment adopte l'architecture néoclassique des pionniers de la Nouvelle-
Angleterre : symétrie de l'ensemble et des parties, pignons triangulaires, retour des corniches, planches
verticales imitant les pilastres ou colonnes. Le mode de construction est celui des maisons environnantes :
fondation de pierre sèche et ossature de bois, extérieur en planche à clins en bois. L'édifice se distingue toutefois
par sa plus grande dimension et par son aspect monumental : façade imposante, avant-toits en saillie soutenus
par des consoles décoratives en bois. Le bois s'impose : il abonde dans la région, et le hameau dispose d'une
scierie. Toutefois, les maigres ressources locales ne peuvent justifier un tel bâtiment dans une agglomération
sans église et sans bureau de poste.

En fait, en 1845, le Gouvernement du Canada-Uni amorce une décentralisation en établissant des municipalités locales de paroisses et cantons. La Municipality of the Township of Bolton est créée. En septembre 1847, la ,municipalité est fusionnée avec d'autres pour former la Municipalité de comté de Stanstead (dont Bolton fait alors partie). En 1855, on rétablit les entités municipales antérieures. Pour Bolton, les rencontres du conseil municipal et les assemblées d'élection de ses représentants à la municipalité de Stanstead se tiennent dans des lieux divers : écoles, auberges ou hôtels. Progressivement, la communauté estime toutefois qu'il faut un hôtel de ville. Bolton-Centre est choisie en raison de sa localisation centrale. La construction se fait dans un contexte de grand optimisme. En 1865, l'exploitation d'une mine de cuivre à proximité provoque un boom minier; puis un premier chemin de fer est construit. L'industrie forestière prend aussi de l'expansion. Enfin, un bureau de poste est ouvert en 1867, nommé Bolton Centre, en 1868. Le
nouvel Hôtel de Ville participe à cet optimisme : une souscription rapporte 479,00 $ et, par corvée, on obtient le
bois nécessaire, et on construit l'édifice.

Le bâtiment, appelé Town Hall ou Town House, est multifonctionnel. Il doit répondre aux besoins d'espace civique et communautaire : administration et cour municipales, culte dominical, danses, concerts, rencontres publiques, etc. Il comprend aussi une école à classe unique. Précisément, les commissaires scolaires offrent 350.00 $ pour l'aménagement d'une grande pièce, au rez-dechaussée, profitant d'une fenestration abondante. Rapidement, l'essor du hameau et du canton s'arrête. La mine de cuivre ferme. Quelques décennies plus tard, le chemin de fer ferme à son tour. Puis, entre 1876 et 1939, la municipalité subit quatre démembrements qui réduisent sa superficie et coupent tout accès au lac
Memphrémagog.Alors que l'industrialisation entraîne la croissance de plusieurs villes des Cantons-de-l'Est,
Bolton-Est demeure largement en marge de la croissance économique et démographique. Cependant, la
marginalité relative du lieu a probablement contribué à préserver ce bâtiment écologique, l'un des plus beaux
édifices publics des Cantons-de-l'Est.

Texte : Patrimoine Bolton Heritage, par Serge Wagner.







Exposition sur la Première Guerre mondiale

du 8 au 11 novembre 2014

Horaire de l’exposition sur les soldats

des Cantons de l’Est qui ont participé

à la Première Guerre mondiale.



Vendredi 7 novembre de 13 h à 16 h (visite pour les médias)

Samedi 8 novembre de 10 h à 17 h

Dimanche 9 novembre de 10 h à 17 h

Lundi 10 novembre de 10 h à 17 h



Cérémonie du jour du Souvenir

Accueil de 10 h à 10 h 30

Messe commémorative 10 h 30 à 11 h

Dépôt d’une gerbe de fleurs sur le cénotaphe de 11 h à 11 h 30

Dernières portes ouvertes pour l’exposition de 11 h 30 à 14 h

Pour plus d’informations sur le sujet, communiquez avec Alexandre Béchard, agent de loisirs et coordonnateur de développement communautaire local de la municipalité de Bolton-Est : (450) 292-3444, poste 29
a.bechard@boltonest.ca



Grandes chansons Gospel

Église Holy Trinity  -  South Bolton

17 août 13 h 30

Chers amis du patrimoine,

 

 Dans le cadre de la Fête du Canton, en collaboration avec la municipalité de Bolton-Est, l'association Patrimoine BOLTON Heritage, vous invite à entendre certaines des grandes chansons de la musique Gospel, le dimanche 17 août à 13h30, à l'Église Holy Trinity, South Bolton.

 

 Également, vous êtes invités au spectacle de chansons «blues», la veille, à Bolton-Centre.

 

 Enfin, notre Association est à la recherche de bénévoles.

 

Note : Notre liste d'envoi n'est pas à jour, alors si vous ne voulez pas recevoir de courriels de la part de notre Association, SVP répondez à ce courriel et nous vous retirerons de notre liste.

 

1. Grandes chansons Gospel, dimanche 17 août, 13 h 30

Concert de classiques de la musique Gospel

 

Chanteuse et piano

 

Artistes: Caroline Pépin-Coulombe avec Andy Bourgeois au piano.

                 Venez découvrir certaines des grandes chansons de la musique Gospel comme : Amazing Grace, Go Down Moses, Walk With Me, Lord, etc. 

                 Caroline Pépin-Coulombe, chanteuse, compositrice et auteure, avec une voix impressionnante, élégante et souple

 

Quand : Dimanche 17 août, 13 h 30

 

Où : Église Holy Trinity, 903, route Bolton Pass (Route 243 Sud), South Bolton

·        Entrée gratuite, contributions volontaires

·        Apportez un coussin!

·        Information: 450-292-4822

 

2. Chanteurs populaires, samedi 16 août, 18 h

Brian Tyler, chanteur de blues, finaliste à l'émission La Voix
et le groupe Rude Moon

 

Quand : Samedi 16 août, 18 h 

 

Où : Parc Terrio, rue Terrio (près de la route 245), Bolton-Centre

 

Entrée gratuite

 

Information: (450) 292-3444

 

 

3. Bénévoles recherchés

L'association Patrimoine BOLTON Heritageest vouée à la préservation de l'église Holy Trinity de South Bolton et à la promotion du riche patrimoine de Bolton-Est. Nous sommes à la recherche de bénévoles disposés à nous aider dans diverses tâches, par exemple : inventaire du mobilier des églises locales, recherche de photographies anciennes, etc.    Pour en savoir plus : 450-292-4822 ou info@patrimoinebolton.org






Pas dans ma cour. Pas dans ta cour

Canton d'Orford dit non à une tour au Cheribourg

Cliquez ici

Mise à jours - 11 juillet 2014!

 

Les choses bougent vite... très vite.

 

RÉUNION DU CONSEIL - 7 juillet 2014

Merci à ceux qui se sont présentés à la réunion du Conseil de Bolton-Est lundi soir.  Nous étions environ 22 personnes - donc la salle était comble.

 

La mauvaise nouvelle est qu'ils ont voté POUR la tour dans le pittoresque Bolton Pass pas loin de la Réserve écologique de la Mine-aux-Pipistrelles qui abrite 5 espèces de chauves-souris hibernantes dont certaines sont vulnérables ou menacées.

 

  • 4 conseillers étaient POUR la tour
  • 3 (dont la mairesse) étaient CONTRE LA TOUR (ci-joint le texte de la conseillère Ginette Breton qui était contre; ce texte a été lu par elle à ses co-conseillers juste avant la réunion.  Elle a dit qu'elle voulait que son texte figure au procès-verbal pour mémoire.)

 

Ils disent qu'ils ont dit non pour l'autre tour sur le chemin Mountain... mais ils ont dit que ce n'est pas garanti que Bell s'en ira.  Ils pourraient simplement être en train de chercher un autre endroit (comme d'habitude, sans en informer la municipalité ni les citoyens).

 

Les citoyens n'étaient pas du tout contents.

 

Ils ont exprimé leur frustration à ce manque de démocracie.  Norman Roy de notre groupe nous a représenté de façon exceptionnelle.  (Nous sommes chanceux d'avoir une personne si éloquente et informée de notre côté.)

 

En effet, comment ont-ils pu voter POUR lorsque les citoyens étaient massivement contre.

 

Lorsqu'on leur a demandé qu'est-ce qui les a motivé de voter contre les désirs de la majorité de la population qu'ils représentent, ils étaient offusqués mais n'ont pas pu répondre adéquatement à la question. 

 

Ils ont simplement répétés qu'ils ont voté pour les tours "dans l'intérêt général". 

Une conseillère a dit qu'elle l'a fait "pour le bien-être des citoyens".  Il semble que ces conseillers estiment que c'est eux qui savent le mieux ce qui est bon pour les citoyens, tout comme les parents savent ce qui est le mieux pour leurs enfants.

 

CHANGEMENTS DE ZONAGE EN FAVEUR DES TOURS

 

Nous avons appris que le Comité d'aménagement du MRC de Memphrémagog a récemment reçu plusieurs demandes de changements de zonage pour permettre des tours cellulaires à Austin, Potton et Stanstead.

 

La tour prévu pour le Bolton Pass est aussi dans un terrain zoné vert.

 

CE QU'IL FAUT FAIRE MAINTENANT

Si on n'agit pas rapidemenent, ces géants des télécommunications vont défigurer nos magnifiques Cantons de l'Est et transformer nos paysages en parc industriel, sans mentionner qu'ils posent un réel danger à la santé.

 

Nous n'avons pas l'intention de baisser les bras.

 

Au niveau local :

La prochaine étape est d'aider les résidents dans le Bolton-Pass à empêcher cette tour.

  • Nous sommes en train de les aider à écrire au CPTAQ pour exprimer leur opposition à ce changement de zonage.
  • Il faut écrire aux médias pour leur dire ce qui se passe car on croit que le public est attaché à la beauté de ce coin de Bolton-Pass.
  • Il faut communiquer avec les représentants des Sentiers de l'Estrie, du Corridor Appalachien et du Nature Conservancy car c'est vraiment proche de la Réserve écologique de la Mine aux Pipistrelle et d'une zone humide pour leur demander de communiquer avec la CPTAQ.
  • Il faut communiquer avec les résidents et la municipalité de West Bolton car ça touchera leurs résidents pour leur demander de communiquer avec la CPTAQ et avec la Municipalité de Bolton-Est.

 

Au niveau des Cantons de l'Est:

Il faut pousser pour créer une Coalition.

  • On cherche de l'appui des ONGs, des citoyens d'autres municipalités et des entreprises - touristiques et autres qui comprennent que nos paysages et la qualité de vie ici sont notre force, et doivent être protégés.  Ceux qui veulent ajouter leur voix à notre campagne, peuvent communiquer avec nous à info@boltonheritage.org.  Aidez nous à bâtir ce réseau.

 

Au niveau du Canada:

Mercredi,  Frank et April avec deux résidents de Bolton-Pass sont allés à Ottawa pour exprimer notre mécontentement concernant le Code de sécurité 6 de Santé Canada.

On a fait beaucoup de contacts et on a appris beaucoup de choses sur les effets néfastes de ces ondes sur notre santé.  On est revenus plus convaincus que jamais qu'il faut faire quelque chose et rapidement !

 

La conférence de presse était organisée par Canadiens pour une technologie sécuritaire (C4ST) en réponse à la consultation publique lancée par Santé Canada concernant ce code et qui prend fin le 15 juillet.  Si ce Code était révisé comme il faut, prenant en compte des études démontrant que cette radiation a des effets biologiques, on serait automatiquement protégés de cette prolifération de tours près de nos résidences.

 

 

§       Regardez la conférence de presse avec M. Clegg (ex PDG de Microsoft Canada) et Dr. Carpenter (gradué de l'École de médecine de Harvard, et directeur de l'École de Santé publique de l'Université de Albany) http://www.c4st.org/website-pages/pages/health-canada-submissions.html

 

§       Regardez le video des témoignages du public (BOUTON : 12:45pm - Public Input to Health Canada) (Frank est à 9:35; et April est à 36:15) http://www.c4st.org/website-pages/pages/health-canada-submissions.html

 

 

§       Lisez la Déclaration intitulée « Scientists call for Protection from Radiofrequency Radiation Exposure » signée par 53 scientifiques de 17 pays différents, incluant 7 Canadiens, qui publient des études sur la radiation des ondes électromagnétiques.  Ils disent « We are concerned that the proposed revisions to the Safety Code 6 guideline are inadequate to protect public health » http://www.c4st.org/images/documents/hc-resolutions/scientific-declaration-to-health-canada-english.pdf

 

§       Lisez la Déclaration intitulée «Doctors Call for Protection from Radiofrequency Radiation Exposure » signée par 22 médecins canadiens http://www.c4st.org/images/documents/hc-resolutions/medical-doctors-submission-to-health-canada-english.pdf

 

§       La Société canadiennes des postes débranche le Wi-Fi pour accomoder les personnes électrohypersensibles
http://www.c4st.org/news/what-s-happening-in-canada/canada-post-removes-wi-fi-to-provide-barrier-free-access-to-their-buildings-to-those-suffering-from-ehs.html

 

 

Merci pour votre appui.

 

Patrimoine Bolton Heritage

Comité du Patrimoine naturel

 

info@boltonheritage.org

450-292-3456, poste. 223

 



Félicitations aux élus de Châteauguay qui ont su mettre leurs culottes et les tenir jusqu'au bout, et à l'UMQ pour leur appui!

La Cour d'appel du Québec a confirmé mardi que la municipalité avait un droit de regard sur des tours pour les antennes cellulaires.

Cliquez ici pour des nouvelles

Saviez-vous que Bell a l’intention d’ériger trois tours de télécommunication dans notre région : deux dans Bolton-Est et une dans le Canton de Potton?

Pourtant, Bell reconnaît qu’à Bolton-Est ce n’est pas dans le but de fournir un meilleur service de téléphonie, puisque les résultats sont déjà atteints sur ce plan.   En fait, son intention est plutôt d’augmenter sa bande passante pour ses services Internet. Pourtant, l’Internet haute vitesse est déjà accessible par d’autres moyens : satellite, câble à fibre optique à certains endroits, et même par le réseau cellulaire.

Lorsque les membres de Patrimoine Bolton Heritage ont pris connaissance des projets de Bell, ils ont d’abord été très préoccupés par leurs impacts potentiels sur la beauté des panoramas. La plus haute des tours que Bell veut implanter sur le chemin Mountain mesurera 90 mètres, la hauteur d’un édifice de 30 étages, et on la verra se profiler à l’horizon, pas loin de l’abbaye de St-Benoît-du-Lac !

Nous avons également découvert une foule d’autres impacts négatifs attribuables à ces tours, et les raisons pour lesquelles des citoyens comme vous, au Canada et ailleurs dans le monde, tentent de freiner leur implantation.

Plus de 2000 études scientifiques, menées par des chercheurs crédibles et fiables, démontrent que les « micro-ondes » émis par ces tours sont dangereux pour la santé. Ces émissions peuvent endommager les cellules, altérer le code génétique, diminuer significativement la production d’hormones aussi vitales que, par exemple, la mélatonine, notamment. Elles sont associées à l’apparition de maux de têtes, de problèmes de sommeil et de mémoire, d’étourdissements et de dépression. Les études démontrent qu’elles peuvent causer le cancer, la leucémie, des problèmes cardiaques, l’Alzheimer, le Parkinson, et plusieurs autres maladies graves.

Santé Canada a énoncé les limites d’exposition acceptable aux émissions de RF, mais ces données sont terriblement désuètes et ne tiennent aucun compte des effets biologiques très graves d’une exposition à long terme, même à de faibles niveaux de rayonnement.

Nous avons également appris que la présence de ces tours :

  • provoque une dévaluation de 20 à 30 % des propriétés -- plus les gens vont être informés de leurs dangers pour la santé, plus la valeur des maisons diminuera;
  • dégrade le ciel nocturne sur plusieurs kilomètres à cause des feux clignotants puissants installés au sommet;
  • entraîne le déclin brutal des insectes polinisateurs (abeilles, papillons) et des oiseaux désorientés par les rayonnements;
  • provoque une chute de la production laitière et des avortements spontanés chez les vaches laitières, ainsi que des problèmes de santé chez les ovins, les chiens, les chats et les lapins vivant à proximité de ces tours;
  • provoque annuellement la mort de près de 6,8 millions d’oiseaux qui s’écrasent sur ces antennes, en Amérique du Nord.
Continuer de s’informer sur notre site Web www.thecelltowers.org : documents et films pertinents, études, exemples de campagnes menées ailleurs, adresses des gens à qui il faut écrire, des tas de liens intéressants.

Garder le contact : laissez votre adresse courriel ou numéro de téléphone pour être tenu au courant.

Entretemps, nous vous encourageons à faire circuler la nouvelle auprès de vos amis, voisins, connaissances et collègues. N’hésitez pas à faire suivre la présente lettre à tous ceux que vous connaissez (en format .pdf sur le site).

Il faut veiller à ce que la décision d’ériger une tour ne soit pas fondée uniquement sur les objectifs économiques d’intérêts privés comme ceux de Bell, mais plutôt sur un processus de planification transparent et public qui évaluera les besoins réels en matière de communications et la façon la plus justifiée d’y répondre.

Ces choix, ces décisions devraient être bénéfiques pour la collectivité… surtout pour la collectivité, et pas seulement pour Bell !

Comité du patrimoine naturel, Patrimoine Bolton Heritage
info@boltonheritage.org     450-292-3456, poste 223


Ceux qui n’ont pas de couverture cellulaire à Bolton-Est, et dans de nombreux secteurs de Potton, devraient mettre leur téléphone à niveau – car la communication avec les tours déjà en place EST possible – ou envisager de changer de fournisseur de services.
>> View All

Trois causeries : Le canton de Bolton et sa région

Dimanche 28 juillet,13 h 30 - Église Saint-Patrick, Bolton-Centre
        Nina M. Owens (1869-1959) Painter from the area

Dimanche 25 août, 13 h 30 - Église Holy Trinity, Bolton-Sud
        The First Leaders

Dimanche 15 septembre, 13 h 30 - Église Holy Trinity, Bolton-Sud
        Bolton, 1797-1860